Nicolas – EGC Normandie 2012

Témoignage d'anciens étudiants EGC Nicolas – EGC Normandie 2012

Après être sorti de l’EGC en 2012, je voulais continuer d’étudier la gestion.

J’ai donc choisi un master à l’INSEEC Paris : M1 Finance d’entreprise, M2 Audit et contrôle de gestion. Grâce à l’EGC, j’avais acquis de solides bases en gestion qui m’ont beaucoup favorisées dans ma promo de master.

J’ai fait mon stage de fin d’études en contrôle de gestion dans une filiale de la société AirLiquide à Paris, et j’ai ensuite été embauché en CDD de 5 mois par l’entreprise de tuyauterie industrielle Ponticelli. L’ensemble des stages que j’avais fait à l’EGC m’ont permis de m’intégrer rapidement et d’être vite opérationnel sur les premiers postes que j’ai occupés.

Fin 2015, dans le prolongement de mon stage à l’étranger en Argentine que j’avais fait à l’EGC (voir focus ci-dessous), je suis parti pour une année en Amérique latine. J’y ai fait de la gestion dans plusieurs ONG. D’ailleurs, cette ouverture vers l’international est un vrai atout de l’école qui propose différentes formules pour étudier ou travailler dans des pays étrangers.

Nous voici en 2017, je suis rentré en France et je travaille maintenant comme contrôleur de gestion sur la construction de l’EPR de Flamanville. Je supervise une petite équipe, et, sur un tel projet, ce sont aussi l’ensemble des savoir-être développés à l’EGC qui me sont chaque jour très utiles pour être efficace avec mes interlocuteurs.

 

Focus sur mon stage en Argentine

Quand on part trois mois de l’autre côté de la planète, en Argentine, on a forcément des attentes, des envies, des rêves même…

Pour moi, ce stage m’a évidemment apporté beaucoup. Bien sûr, la langue est un point important.

J’ai à présent un bon niveau d’espagnol. On peut aussi parler d’ouverture d’esprit, de découverte culturelle…

Mais avant la culture, j’ai rencontré des gens, et discuté avec eux et c’est sûrement ce qui m’a apporté le plus. Et à propos de gens, j’ai à présent un réseau près à m’accueillir si je veux y retourner…

Il est difficile de résumer ce que trois mois à l’autre bout du monde et ce que l’Argentine peuvent apporter. Les traits de caractère, les différences de management et ma faculté d’adaptation en sont des autres exemples. Mais l’Argentine ne m’a pas encore livré tous ses secrets…

Administrator